L’Association des Professionnels de la Traduction et de l’Interprétation du Cameroun (APTIC) est un groupement de traducteurs et interprètes du Cameroun. Elle compte plusieurs membres répertoriés tant sur le plan national que dans la diaspora. L’APTIC a pour objectif de promouvoir la profession de traducteur et d’interprète au Cameroun.

En 1976, L’UNESCO a adopté la Recommandation sur la protection et l’amélioration du statut légal et social des traductions et des traducteurs à la Conférence générale de Nairobi. Par ailleurs, la Charte du traducteur, modifiée en 1994, précise les droits et devoirs des traducteurs et recommande les principes de leur organisation en associations. L’APTIC œuvre en droite ligne avec ces deux documents clés pour la promotion de la profession de traducteur-interprète au Cameroun et dans le monde.

Créée le 10 septembre 1994 à Yaoundé, officiellement reconnue le 27 mars 1995 et lancée le 24 avril 1998, l’APTIC est une association de droit camerounais régie par la loi n °90/053 du 16 décembre 1990 sur la liberté d’association. Elle a pour buts, entre autres, de promouvoir l’éthique professionnelle parmi ses membres et de veiller à la bonne qualité de la traduction et de l’interprétation. L’Association compte des membres actifs dont certains sont également affiliés à des organisations professionnelles internationales similaires, telles l’Association Internationale des Traducteurs de Conférence (AITC) et l’Association internationale des Interprètes de Conférence (AIIC).